Tourisme et Loisirs

D'hier à aujourd'hui

Églises, Châteaux, curiosités

 

Brion

La paroisse Saint Martin de Brion est sans doute l'une des plus anciennes du sud de la vienne

Son église (XIIe, XVIIe et XIXe siècles) romane à campanile a été plusieurs fois transformée et agrandie. Une succession de salles souterraines a été découverte sous le choeur du sanctuaire. L'état actuel du site est très dégradé, les voûtes se sont effrondrées au début du XXe siècle.

Une ligne de chemin de fer à voie étroite, fonctionne entre Poitiers et Saint Martin l'Ars de 1895 à 1934 . La ligne dessert sept gares dont Gençay Brion, et Saint Secondin.

Champagné Saint Hilaire

Église  romane avec portail date du XIIe siècle (sculptures). Statue Vierge à l'enfant du XVIe, modillon. Vitraux signés Louis Mazetier (créateur de verrières pour Notre Dame de Paris. Œuvre « Le reniement de Saint-Pierre au centre Georges Pompidou).

Léodile Bera née le 18 août 1924 à Champagné Saint Hilaire publie un roman : le mariage scandaleux publié sous le pseudonyme André Léo, puis elle écrivit 22 ouvrages dont la femme et les moeurs

Le Baron Edmond de Rothschild (1845-1935) riche banquier et homme d'affaires, propriétaire des écuries de Montesson est à l'origine de la construction du haras de Champagné Saint Hilaire, domaine composé d'écuries à colombages et d'autres formant un fer à cheval qui domie la piste d'entrainement.

Château Garnier

Église romane. Tableau de « Saint-Antoine aux cochons » protecteur des troupeaux. 

Croix de chemins en plusieurs lieux (d'Envaux, du Loup, de l'Épine, des Brandes) qui sont des repères de pierres qui témoignenet de la piété et des angoisses des chrétien.

Croix hosannière (entre le XVe et XVIIIe siècle) est située dans le cimtière

La Ferrière Airoux

Mottes castrales (an mil). Trois "ancêtres des châteaux forts" sont recensés sur la commune mais les vestiges d'une seule sont visibles.

Chapelle Notre Dame. Statue de la Vierge implorée pour la guérison des enfants (pèlerinage le 8 septembre). Modillon à tête d'homme.

Beau calvaire fleuri en entrée de village.

 

Gençay


Château de GençayImposante et dominant la vallée, la forteresse de Gençay est mentionnée dès la fin du Xe siècle même si elle n'est alors constituée que d'une tour de défense (dite du Mont-Cabria). En 1025, Aimeri II en est le premier seigneur, le château lui-même étant érigé entre 1250 et 1265. Durant la guerre de 100 ans, il sera successivement occupé par les Français et les Anglais, l'un de ceux-ci, Adam Chel, y résidant 19 ans avant sa reddition à Du Guesclin. Propriété de la famille de Rancon pendant plusieurs générations, il hébergera son dernier seigneur, Jean-Marie Milon, de 1783 à 1814. Abandonné et transformé en carrière de pierres, il sera sauvé de la destruction grâce à Prosper Mérimée qui en assurera le classement en 1840.
Propriété privée. Visites sur rendez-vous (sauf dimanches) : OT-SI au 05.49.59.47.37 ou Association Amis du Vieux Château, Mme Simone Vergnaud, 05.49.58.01.82. Ouverture les dimanches après-midi en juillet-août. 

Une ligne de chemin de fer à voie étroite, fonctionne entre Poitiers et Saint Martin l'Ars de 1895 à 1934 . La ligne dessert sept gares dont Gençay Brion, et Saint Secondin.

Magné

Le château de La Roche à Magné a été bâti au XVe siècle (Renaissance) et remanié à plusieurs reprises jusqu'au XVIIIe. Parc dessiné par Lenôtre, façade à sculptures gothiques. Chapelle éclairée de vitraux primés lors de l'exposition universelle de 1870.

Dans les communs, Musée de l'Ordre de Malte initié par le comte Géraud Michel de Pierredon. Unique en France, il propose des collections de cartes, médailles, armures, et des films évoquant les ordres chevaliers de Saint-Jean de Jérusalem, de Rhodes, et de Malte.
Propriété privée. Visites guidées tous les ¾ d'heures du 10 juillet au 26 aout, 10h-17h30, du mardi au vendredi, les week-ends sur rendez-vous. 8 € et 5 €.

Parc de La Belle (Voir "Territoires en liberté").

Saint Maurice la CLouère

Château de Galmoisin (XVIIe siècle). Belle propriété avec façade, jardins, grille en fer forgé.

Propriété privée. Visites guidées gratuite sur rendez-vous des intérieurs (salon, salle à manger, billard, chambre d'apparat...), et extérieurs (écurie, four à pain, chapelle, pigeonnier...). 13H à 19h du 2 au 13 juillet, 7 au 14, 16 au 23, 28 au 31 août, 1er au 8 septembre.

Eglise romane (XIIe) avec ses peintures murales du XIe siècles (christ en gloire, Sainte Barbe)

Saint Secondin

Eglise de la fin du XIXe siècle qui remplace une petite église primitive. Un tabernacle datant du XVIIIe siècle, en bois peint est placé dans le bras nord du transept.

Une ligne de chemin de fer à voie étroite, fonctionne entre Poitiers et Saint Martin l'Ars de 1895 à 1934 . La ligne dessert sept gares dont Gençay Brion, et Saint Secondin.

 

Sommières du Clain

Eglise Saint Gaudent (XIIe, XIIIe, et XVIIe siècles). Dans l'église se trouve la vierge assise (XIVe ou XVe siècle) en bois polychrome

A proximité de l'église, Fontaine Saint-Gaudent réputée guérir la surdité.

 

 

Parc de La Belle (Voir "Territoires en liberté").